AUBUSSON AVENIR

Lettre aux maires et élus de Creuse Grand Sud par Alain Bonnot




Copie du courrier que j'ai envoyé aux élus responsables de la com.com :

Alain Bonnot
La Chassagne
23200 Aubusson

à Monsieur le Vice-Président, Creuse Grand Sud

C’est en tant que contribuable aubussonnais et retraité du BTP, que je sollicite de votre part le plus grand intérêt à ce courrier qui se veut être un signal d’alarme concernant le site Sallandrouze.

La communauté de communes, représentée par son Président, a acquis le site pour un montant de 450 000 euros. Si mes sources d’informations sont exactes (donc à vérifier) la transaction prévoyait la démolition et la dépollution de l’ensemble du site.

Le site a bien été démoli, écrasé sur place, mais n’a pas été déconstruit ni dépollué. Depuis longtemps, les professionnels du BTP, dignes de ce nom, ne démolissent plus, ils déconstruisent.
Ce qui signifie, entre autre, que chaque matériau est trié et classé par catégories, et éventuellement recyclé. Certains matériaux inertes peuvent être utilisés comme remblai.

Le bois n’entre pas dans cette catégorie et y est même interdit (pourrissement).

Sur le site Sallandrouze, tout a été enfoui sur place ou presque. Seules les ferrailles ont été récupérées car revendables et revendues. Tout le reste, bois, couverture fibro-ciment (amiante) du 4éme bâtiment, etc… a été enfoui sur place. De plus, ce sont des tonnes de tapis, rouleaux de moquettes et bobines de fils, des centaines de kilos de toiles plastiques d’emballage, et plusieurs dizaines de fûts, en plastique ou métal, contenant ou ayant contenu des produits toxiques qui ont été enfouis.

Je tiens à dispositions plusieurs photos confirmant mes écrits.

Concernant ces parties remblayées, de gros blocs de béton ou de maçonnerie ont été enfouis en l’état, sans concassage ni compactage, occasionnant d’importants vides entre eux.
Cet enfouissement et ce manque de qualité des remblais vont entraîner, avec le temps, une pollution inévitable, des tassements différentiels, des mouvements de sol des espaces dégagés, et, de facto, des contraintes techniques supplémentaires pour les éventuels futurs projets.
Je m’interroge sur le fait que ces travaux, conduits par l’ancien propriétaire , n’aient été surveillés et contrôlés régulièrement par les techniciens de la communauté de communes.
En tant que contribuable aubussonnais, je m’inquiète des surcoûts que cette pollution, toutes ces malfaçons vont entraîner dans le futur.
Comptant sur votre compréhension, Je vous prie d’agréer, Monsieur le Vice-Président, l’assurance de mes salutations distinguées.

Alain Bonnot

1er conseil municipal à Aubusson par Alain Bonnot


Le conseil municipal, en majorité et sans surprise, a élu le maire.
Celui qui se prévaut dans les médias d’être le maire de tous les Aubussonnais. Ce qui est totalement faux et pour preuve :

Son refus de mettre les bus de la régie à la disposition des scolaires de l’école St louis pour les conduire à la piscine de Felletin ou au hall polyvalent.
Ces gamins là n’ont pas le droit d’apprendre à nager, ni le droit de faire du sport ou les parents ne sont Aubussonnais. Pour preuve : Son refus au droit de raccordement au réseau public d’assainissement à un Aubussonnais encarté UMP plutôt que PS.

C’est le même maire qui tacle son opposition en utilisant mes écrits sur ce blog. Si ces derniers le dérangent, personne ne l’invite à les lire.

Je sais qu’il n’y a que la vérité qui fâche, mais à ce point, c’est inquiétant.

Elections municipales à Aubusson par Alain Bonnot


Elections municipales à Aubusson

Elu avec 44 voix de plus, c’est peu mais élu quand même. C’est la démocratie.

Avec un si faible score, le sortant ne peut attribuer ce résultat à son programme de campagne. Mais plutôt à son bilan, pendant 13 ans, il a paupérisé la majorité des actifs et productifs Aubussonnais au profit des différents assistés et cas sociaux de notre cité.

Hier, par leur vote massif, ces derniers l’ont reconnu comme l’un des leurs et lui ont retourné l’ascenseur en lui assurant ses indemnités.
Elu avec si peu de différence et dans ces conditions, ce n’est pas très glorifiant pour quelqu’un qui est convaincu d’être d’un niveau supérieur à ses administrés.
Il ne nous reste plus, nous contribuables Aubussonnais, qu’à nous serrer un peu plus la ceinture pour faire face aux hausses d’impôts communautaires ou fuir Aubusson.

En 2001, il a trouvé une ville de 5000 habitants qu’il a réduit en un village de 3500 âmes et ses successeurs, dans 6 ans, récupéreront un lieu-dit de 2000 personnes mais les charges financières et emprunts auront augmenté, de combien ? à moins que les durées d’endettement de 45 ans aujourd’hui soient portées à 75 ou 100 ans afin de faire participer nos enfants et petits-enfants au financement de ses projets démesurés comme il l’a annoncé en réunion de com-com le 12 mars dernier à Valliére .

Lien vers le débat entre les candidats


http://www.francebleu.fr/municipales-2014/debat/les-debats-des-municipales-2014-en-creuse/aubusson-demographie-desenclavement-tissu-medical-tapisserie-le

La gouvernance sortante en plein dérapage par Claude Teyton

Venant de voir ma photo sur le blog d'en face, par la reprise d'un article de journal, le tout adossé à un témoignage d'une dame, dont je préfére ne pas parler.

J'inviterai simplement la gouvernance sortante, qui est bien placée du côté de l'établissement hospitalier d'Aubusson, à vérifier ce qui pourrait lui expliquer pourquoi, par exemple, il y a eu changement d'optique.
Pour connaitre un peu la gouvernance sortante, quand il est question de valeurs dans le billet d'en face.... je ne pense pas qu'il partage certaines valeurs avec cette dame.

Pour l'heure, je resterai disons "soft", étant rester discret et assez silencieux durant cette campagne, il se pourrait que le parcours final soit animé !!

N'allant jamais sur facebook, je me dis que parfois, il vaut mieux que certains écrits restent là ou ils ont publiés !!

Le bon sens veut aussi que le sérieux soit vérifié !! Michel, entre nous, renseigne toi, çà évite de déraper !

En conclusion, j'ai un regret personnel, il faut parfois faire attention avec qui on est pris en photo !!

Débat radio et réunion publique


Ce soir enregistrement public du débat organisé par France bleu et le journal La Montagne, à 18h00, site de la MEFAA.

Diffusion radio mercredi sur France bleu Creuse, à 19h00.

Réunion publique au hall polyvalent mercredi soir à 20h30

Commerce / Economie.

Commerce / Economie.

Aubusson se trouve dans une situation économique paradoxale. Longtemps considérée comme le poumon économique du département, Aubusson est aujourd'hui à la croisée des chemins, jamais remise du drame Philipps, elle compte aujourd'hui un taux de chômage à 18 %, soit le double de la moyenne nationale !

La faute, essentiellement à un environnement structurel défaillant, entendons par là, un territoire très enclavé, au plan routier, et au plan ferroviaire, alors qu'Aubusson est au coeur d'échanges trans-régionaux, située à équidistance entre Limoges et Clermont-Ferrand et Montluçon et Ussel.
Plus de 30 ans que l'on parle de désenclavement pour notre territoire, et chacun pourra mesurer le résultat...

Le paradoxe, c'est qu'Aubusson, en parallèle, jouit d'une activité commerçante de premier plan, forte du dynamisme de son tissu commerçant, aujourd'hui premier vecteur de développement économique.

Le commerce, si important dans notre tissu social, doit être au coeur de la reconquête économique. Amplifier les flux touristiques par une politique d'embellissement de la ville, de valorisation du patrimoine ne saurait être que profitable à nos commerces. L'activité commerçante, c'est le coeur d'une ville, qui donne l'impulsion de sa dynamique. Le centre ville d'Aubusson ne devra jamais être comme celui de Guéret, pour lequel on parle désormais de revitalisation. Notre commerce, c'est notre richesse !

Je m'engage à être au plus près des besoins et attentes de nos commerçants, travaillant notamment avec eux à l'obtention du label "commerce de proximité", détenu par 146 villes en France.

Nous devons, en outre favoriser l'essor du commerce en accompagnant sa dynamique en matière d'animation. Nous pouvons lui adjoindre un Comité des fêtes et d'animation qui travaillera en parallèle des actions de nos commerçants.
Ce Comité qui devra dynamiser les événements festifs de notre ville et aura la charge de l'organisation d'une fête en Juillet qui devra être L'Evénement du mois.
Nous envisageons en plus la création d'un Forum de la prospective, qui fort des élus, des commerçants, artisans et entrepreneurs devra être en mesure, par concertation et écoute, de définir les stratégies, orientations, besoins et objectifs en matière de développement économique dans une démarche de co-responsabilité.

Ce forum se réunirait en Assemblée à raison de trois fois par an.

Nous devons également nous orienter vers l'innovation et nous appuyer sur nos atouts et ressources pour générer de l'économie productive.
Ainsi, nous envisageons deux pistes crédibles : d'abord en nous appuyant sur notre savoir faire en matière de tapisserie, de bois et de pierre, la création d'un Centre de Recherche, de Design et d'Innovation pour l'aménagement de décors intérieurs et de mobiliers, en collaboration avec nos artisans locaux.
Ensuite, nous pourrions nous orienter vers la "Silver Economie" qui constitue un marché d'avenir sur un enjeu fondamental pour demain, à fortiori dans une région comme la notre. La voie nous est ouverte par la Région avec le Pôle d'excellence Domotique. Cette Silver Economie peut servir de levier à des secteurs comme les services ou les technologies avancées. Cette économie est susceptible de générer 350.000 créations d'emplois d'ici à 2020. A nous d'être réactifs et innovants sur un enjeu capital pour demain. A nous, d'anticiper les mutations à venir en y adaptant notre stratégie en matière d'économie productive.
L'accompagnement de l'Etat aux entreprises qui s'engagent dans ce secteur est un gage en matière de soutien à la compétitivité.

On peut, chez nous, concevoir un habitat de qualité adapté aux personnes retraitées, avec équipement en numérique, domotiques et télé-services. Nous pouvons ainsi créer de l'emploi local, et devenir attractif pour de nouvelles populations que nous saurions prendre en charge, forts de notre savoir faire et de nos équipements.


Demandez le programme ! par Claude Teyton


La lecture du catalogue programme la redoute de la gouvernance sortante vaut bien un petit billet!!

Au hasard de la lecture, j'ai vu que depuis 2001, la gouvernance sortante c'était occupée de la dette de la ville, c'est en effet vrai !..... le taux d'endettement n'a jamais été aussi élevé ! 6% de plus qu'en 2001.

La perte d'habitants sur ces dix dernières années : 1300.
La gouvernance sortante a fermée deux écoles et dix classes primaires, et maintenant, on fait quoi ?!

La gouvernance sortante annonce vouloir faire tout partout, mais elle ne fait rien nulle part depuis dix ans !!

Ville nous étions, village nous sommes, lieu dit deviendrons nous ?

Ou est le VRP de la ville de 2001 ?
Ou est le défenseur du patrimoine bâti comme écrit sur son blog le 05/10/2006, et qui laisse le sien s'écrouler?
La couleur orange a t elle tellement éblouie cette fin de mandat, qu'il a fallu en mettre un peu en une de couverture, mais avec autant de contradictions depuis toutes ces longues années, plus rien ne m'étonne.
Souhaitons que le bon sens des électeurs donne la couleur originale à notre cité afin qu'un nouveau souffle voit le jour.

Embellissement de notre ville !


•Embellissement de notre ville.

Notre ville est forte d'un patrimoine et d'une histoire exceptionnels, qui doit faire de notre ville, le fleuron touristique de notre département.

Nous ne saurions faire l'économie de nos atouts patrimoniaux, et avons le devoir, tant pour respect pour notre histoire et notre identité de l'entretenir, le valoriser, et en permettre l'accessibilité à chacun.Nous utiliserons ainsi la méthode facile à lire et à comprendre, de l'UNAPEI.

Aubusson, est traversée par la Creuse dont chacun aura pu mesurer que les abords sont délaissés, livrés à la Renouée du Japon, une espèce invasive, qui en plus d'enlaidir nos abords, constitue une ennemie de la biodiversité, et accélère l'érosion de nos berges.

Dans le respect des normes écologiques, nous nous engageons à en réduire la prolifération à utiliser les techniques respectant le développement durable pour l'éradiquer, et travailler ensuite à la mise en place de circuits nautiques sur la Creuse à la découverte de notre patrimoine et de notre panorama

Aubusson, ville touristique doit s'appuyer sur ses forces naturelles et culturelles.

C'est pourquoi nous envisageons :

- Un fleurissement harmonieux qui respecte le caractère de notre ville, qui s'intègre à notre environnement, au patrimoine bâti et au cadre communal. Nous envisageons ainsi l'aménagement des jardins en terrasse avec arbustes et différents plants pour créer un espace reposant et de détente mettant ces derniers en valeurs, densifiant dès lors ce circuit.
Dans le même esprit, nous envisageons le fleurissement sous forme d'une vague de fleurs le pourtour de la Tour de l'horloge, de sorte que cette dernière soit visible de loin, et attire l'oeil de qui traverse Aubusson.

La réhabilitation de la roseraie comme un lieu de promenade et de sérénité doit être un objectif de reconquête et de ré-équilibrage des circuits touristiques au sein de notre ville.

- L'accessibilité et la qualité de nos circuits sont nécessaires à la promotion de notre patrimoine, et par la même, de notre ville. Nous recevons trop de commentaires négatifs quant à l'état général de propreté de la ville. L'image que nous renvoyons est importante en matière de dynamisme et d'attractivité.
Nous devons mettre l'accent sur l'entretien et la qualité de nos circuits. Ainsi, dans cet esprit, nous devons recréer un circuit qui au sortir de la Tour de l'Horloge doit permettre de gagner la rue Vaveix par un circuit qui soit propre, éclairé, et sécurisé : réfection des escaliers, installation de lumières, rampes d'accessibilité.
Pour mener ces opérations, nous envisageons, avec le concours de différents partenaires locaux, la mise en place de chantiers d'insertion pour nos jeunes.
Mais parce que l'entretien et la propreté de notre cité est l'affaire de chacun, nous envisageons, une fois par an, l'organisation d'une journée citoyenne pour nettoyer notre ville, afin de :

1.Rendre sa beauté et valoriser notre patrimoine.
2.Rassembler les différents types de population.
3.Réduire les coûts.
4.Se rendre utile dans une ambiance conviviale.
5.Apprendre et se former.
6.Mutualiser les compétences.

Penser accessibilité, c'est penser aux personnes à mobilité réduite, mais aussi aux personnes handicapées intellectuelles. A ce titre nous envisageons d'adapter notre signalétique en ville par souci d'égalité de tous devant l'accessibilité

Sécurité aux abords des écoles !


•Sécurité aux abords des écoles.
La sécurité aux abords des établissements scolaires est une question récurrente, qui revient souvent dans nos échanges, en raison du danger présenté par la circulation, particulièrement avenue de la République et au niveau de la rue Williams Dumazet.
Pour répondre à ce problème, nous proposons sur ces deux axes, la mise en place de panneaux signalétiques pour inciter les conducteurs à réduire leur vitesse dans ces zones très fréquentées par les élèves.
En outre, nous proposerons ultérieurement, en fonction des effets, constatés ou non, la pose de ralentisseurs afin de modérer la conduite des automobilistes.
Enfin, dans le cadre plus large de la réhabilitation de l'éclairage public, il sera important d'adapter cet éclairage de sorte d'assurer la sécurité de chacun dans ces zones de passage.

Engagements pour le Bon sens vers un nouveau souffle !

Lien à suivre pour aller vers le bon sens !

http://nouveau-souffle-pour-aubusson.blogspot.fr/#!/p/nos-engagements.html

Test de crédibilité de votre maire par Claude Teyton

Je vous propose un test pour voir la note de votre maire :

http://www.contribuables.org/argus-des-communes/

Municipales à Aubusson, débat


Les municipales à Aubusson seront l'objet d'un premier débat entre les candidats organisé par France 3 Limousin, diffusé le samedi 8 février à 11h30, lors de l'émission "La voix est libre".

Ce débat sera enregistré à Limoges, le vendredi 7 février.

Ce sera, sans aucun doute, le vrai départ de la campagne.

Alors on plonge bientôt ?! par Claude Teyton

Selon l'application du principe local : " Je décide, vous subissez", la gouvernance n'a pas varié sur le projet du centre aqua récréatif, pourtant même à La Souterraine, l'investissement a été revu à la baisse.

Les dépenses que l'on cache :

- Comment un équipement inter communal de plus de 8 millions d’euros sera-t-il financé ? toujours rien d'afficher sur le chantier à ce jour.

- Combien coûtera chaque année le fonctionnement (personnel, entretien…) ?

FONCTIONNEMENT. Pour une piscine de cette importance, il faut compter en moyenne 10 à 11% par an du coût total soit 800.000 €. Elle ne génère pratiquement aucune recette puisque ses usagers sont essentiellement les élèves des établissements scolaires (qui ne seront pas facturés), les associations et clubs sportifs (qui ne seront pas ou peu facturés). Elle sera ouverte uniquement au public combien de temps ? Sachant que le prix d’un ticket d’entrée varie entre 2,5 € et 3 ,5 € l’entrée (voir moins) dans les piscines voisines, avec une moyenne de 400 entrées payantes jour en plus des scolaires et clubs (ce qui est impossible) ce qui générait une recette de 240 000 €. Le déficit sera énorme chaque année.

A cette somme s’ajoute aux annuités d’emprunt qui seront à rembourser. Des emprunts à solder par plusieurs générations en ayant fait des emprunts sur 40 ou 50 ans!

La commune et la com.com doivent pratiquer d’urgence une sobriété dans les dépenses.

Meilleurs voeux !




Mathieu Charvillat et Claude Teyton, co-présidents de l'association Aubusson Avenir et l'ensemble du bureau vous présentent tous leurs meilleurs voeux pour 2014 !!


Parse error: syntax error, unexpected '=', expecting ')' in /home/aubusson/www/ecrire/tools/bbclone/var/access.php on line 1769